Le Galline Felici

Sicile

L’histoire a commencé en 2002 : Roberto, producteur d’agrumes en bio depuis plus de 20 ans n’en pouvait plus d’être opprimé par les règles du marché. Il se met alors à vendre ses oranges directement aux particuliers. Les gens sont contents du prix, du goût, du fait de pouvoir connaître l’agriculteur, de pouvoir partager ses valeurs et ses rêves. Bientôt, les oranges de Roberto ne suffisent plus et d’autres producteurs de la région le rejoignent. L’aventure commence.

Aujourd’hui, le mouvement a grandi. Ils livrent des coopératives et des groupements d’achat en France, en Belgique et en Autriche. Le consortium n’a pas permis aux producteurs de devenir riche mais bien de pérenniser leur activité. Ça a également révolutionné leur fonctionnement : ils ont pu sortir d’une logique purement commerciale, en s’efforçant sans cesse de contribuer au changement de la société grâce, notamment, à des initiatives culturelles et solidaires. Ils oeuvrent également pour la démocratisation des produits bio et pour créer ensemble des alternatives, dans tous les domaine : petits bouts d’un « autre monde possible ».